Demandeurs d’emploi : un abondement de 200 heures CPF

13 novembre 2015


Utilisez vos heures CPF

Les partenaires sociaux se sont réunis au sein du Copanef afin de préparer la prochaine annexe financière du FPSPP. Dans ce contexte, les organisations patronales et syndicales prévoient un abondement de 200 heures sur le Compte personnel de formation (CPF) des demandeurs d’emploi de longue durée.

150 000 formations en direction des demandeurs d’emploi

L’annexe financière du FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels) portera pour la première fois sur une période de deux ans (2016 et 2017). Cette décision prise par les partenaires sociaux reste à confirmer par le gouvernement.

En effet, le Medef demande à rester prudent : « Cette maquette ne relève que du projet. L’État peut très bien le retoquer lorsque nous le lui présenterons le 16 décembre prochain. ».

Cependant, une chose est sûre, c’est environ 1,4 milliard d’euros qui entrera dans les caisses du FPSPP cette année, de quoi financer des dispositifs à grande échelle selon le secrétaire confédéral de la CFDT.

Les programmes d’urgence tels que le Plan 40 000 formations prioritaires dans les TPE et PME ainsi que les 150 000 formations pour les demandeurs d’emploi annoncées lors de la Conférence sociale en octobre dernier, seront prioritaires.

200 heures CPF pour les demandeurs d’emploi

L’une des principales décisions du projet de l’annexe financière du FPSPP est l’abondement exceptionnel de 200 heures des Comptes personnels de formation (CPF) des demandeurs d’emploi de longue durée. Une mesure similaire avait été lancée l’an passé prévoyant d’abonder de 100 heures leurs comptes.

D’après Philippe Couteux, secrétaire confédéral de la CFDT, ces abondements restent des mesures exceptionnelles pour accompagner la montée en charge du CPF :

« […] ces abondements exceptionnels ne seront pas nécessairement amenés à durer dans le temps. Ils s’éteindront progressivement avec l’accumulation automatique des heures sur les comptes formations des usagers. On n’a pas voulu créer un financement pérenne ».

Les partenaires sociaux doivent voter ce projet fin novembre pour ensuite le présenter au ministère du Travail. Les conclusions définitives sont attendues pour le 16 décembre.

 

>> Trouver dès maintenant votre formation CPF

Share Button