La formation professionnelle va-t-elle devenir 100 % digitale ?

18 mars 2021


Utilisez vos heures CPF

En raison de la crise sanitaire, beaucoup d’activités et de services sont actuellement effectués à distance. Qu’en est-il de la formation professionnelle qui demeure un dispositif essentiel pour les salariés ?

formation à distance cpf

La téléformation promue par l’État

L’année dernière, l’État a décidé que les formations à distance, ou « téléformations », destinées aux employés placés en chômage partiel seraient prises en charge. Les autres salariés pourront, bien entendu, continuer à utiliser leur CPF (Compte Personnel de Formation).

En 2021, les structures de formation « classiques » vont donc devoir faire des efforts conséquents pour s’adapter à cette demande massive, et inévitable, de formation à distance.

Un outil en amélioration constante

En 2019, l’État a mis en place l’application « Mon Compte Formation », qui a pour objectif d’apporter une aide numérique aux salariés qui souhaitent se servir de leur CPF (lui même étant une version améliorée du DIF).

Simple d’utilisation, cet outil présente deux désavantages de taille :

  • La quasi-absence d’aide
  • Un moteur de recherche qui ne distingue pas les entités reconnues de celles qui sont certifiées Qualiopi ou Datadock.

La Caisse des dépôts prend en compte les retours des utilisateurs de l’application CPF et procède régulièrement à son amélioration.

Par exemple, les utilisateurs peuvent désormais effectuer l’évaluation des formations et avertir l’organisme de celles qui semblent douteuses. Une assistance en ligne a également été mise en place. Enfin, la validation des dossiers s’effectue à présent via FranceConnect.

Ces améliorations significatives permettent à l’application de connaître depuis quelques mois un grand succès auprès des salariés français. Elle a ainsi fait l’objet de 2000 téléchargements journaliers en juillet 2020 !

Formation à distance : l’humain au cœur de la procédure

Bien qu’ils se démocratisent de plus en plus, les outils comme l’application CPF ne peuvent faire disparaître le formateur humain. Celui-ci reste indispensable pour une formation efficace à distance, que ce soit par visioconférence ou par téléphone.

Ainsi, diverses études démontrent que 54 % des formations sans tutorat présentent un taux de complétude de moins de 10 %. Alors que 59 % des formations avec tutorat présentent un taux de complétude dépassant 70 %.

La formation à distance, une alternative promise à un bel avenir !

Les structures qui dépréciaient autrefois la téléformation ont pourtant utilisé le digital pour maintenir leurs activités durant la crise sanitaire. Écologique, pratique et économique, cette alternative semble donc bien partie pour s’imposer dans les prochaines années.

Share Button