Mon Compte Formation : les dérives de certains organismes

27 octobre 2020


Utilisez vos heures CPF

L’usage que font certains organismes de formation du moteur de recherche du Compte Personnel de Formation est assez arbitraire. En effet, il n’y a pas de réelle limite du nombre de formations proposées par organisme, ce qui entraîne de nombreuses disparités.

Le monde de la formation est en pleine mutation, on assiste à un renouveau technologique et, surtout, un changement social. Les gens prenant de plus en plus conscience de la nécessité de se former tout au long de leur parcours professionnel. Cela est nécessaire afin d’enrichir son potentiel, ses performances et renforcer sa compétitivité.

Ces changements sont facilités en France par les textes de loi et notamment celui sur la liberté de choisir son avenir professionnel. Ce qui a profondément changé le marché de la formation professionnelle avec, entre autres, la création de Mon Compte Formation

En regardant plus précisément les données du catalogue de formations sur Mon Compte Formation, nous avons observé deux points intéressants.

Mon Compte Formation : problème de positionnement des formations

Il est nécessaire d’aider les organismes de formation à mieux cibler leur offre pour qu’elle soit adaptée à la plateforme EDOF. Grâce à l’annuaire d’ICI Formation les organismes de formation gagnent en visibilité sur ce qu’ils proposent.

Saturation de l’offre sur Mon Compte Formation

Le second point concerne la saturation de l’offre. Nous nous sommes aperçus qu’il y avait un grand nombre de doublons sur Mon Compte Formation, c’est-à-dire des formations quasi-identiques d’un même organisme de formation.

Cela pose problème pour la clarté de l’utilisateur qui est confronté à des statistiques inexactes. Les OF qui n’usent pas de cette technique de « remplissage » se posent la question de l’utilité de la plateforme. Ce qui pourrait à terme leur faire quitter la plateforme.  

L’Etat ne maintiendrait sans doute pas un dispositif profitant à seulement 25 organismes. Il y en a environ 9000 à ce jour.

A noter dans un souci de qualité, il est possible que la plateforme pénalise cette pratique sur le long terme.

Share Button