CPF : une opportunité pour le salarié, une aubaine pour l’université

19 septembre 2014


Utilisez vos heures CPF

Le Compte personnel de formation (CPF), dispositif phare de la réforme de la formation professionnelle, viendra remplacer le Droit individuel à la formation (DIF) au 1er janvier 2015. Ce nouveau dispositif, entièrement géré par le salarié, ne sera éligible que pour les formations certifiantes, qualifiantes ou diplômantes, ce qui représente de réelles opportunités pour les écoles et universités.

 

Un enjeu de taille pour les universités et écoles

 

Les évolutions proposées par la réforme de la formation professionnelle : création du CPF, suppression de la contribution associée au Plan de formation pour les grandes entreprises, « recentrage sur les parcours diplômants », etc.

 

Autant d’outils qui permettent à la fois la sécurisation de l’emploi mais également une aubaine pour les écoles et universités pour qui l’enjeu est d’être reconnues comme opérateurs de la formation continue. En effet, ce serait pour elles une nouvelle source de revenus liés à la formation tout au long de la vie (FTLV).

 

Contrairement aux grandes écoles qui réalisent de très bons chiffres d’affaires (plus de 50 millions d’euros pour HEC en 2012, 25 millions d’euros pour ­l’Essec la même année, etc.), la formation continue à l’université n’équivaut qu’à 5% du chiffre d’affaires global du secteur, soit un faible pourcentage compte tenu de l’offre de formation universitaire

 

L’exemple de l’ISC Paris : un avenir prometteur

 

L’exemple de l’école de commerce ISC Paris illustre parfaitement l’opportunité à saisir pour les prescripteurs de la formation. En effet, l’école est en collaboration avec Pôle emploi notamment pour une formation qui vise à combler les écarts entre les compétences du demandeur d’emploi et celles requises pour un emploi visé.

 

L’ISC Paris est également partenaire avec une entreprise japonaise Muji, ainsi elle forme les futurs conseillers de vente qui seront à l’issue de leur formation employés par l’entreprise.

 

 

Lire l’intégralité de l’article : http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/formation-continue-nouvelle-loi-nouvelles-opportunites.html

Share Button