Compte Personnel de Formation (CPF) : objectifs et enjeux

17 septembre 2013


Utilisez vos heures CPF

Le Parlement européen, affirmait en 2001, que les « comptes individuels de formation sont des outils efficaces pour promouvoir la formation tout au long de la vie». Depuis, les pays de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique) portent un intérêt certain sur ce dispositif. A partir du 1er Janvier 2014 le compte personnel de formation prend place en France. C’est un projet ambitieux, qui doit relever de nombreux défis. Quels sont les enjeux du compte personnel de formation ?

 

 

Les enjeux du compte personnel de formation :

 

Les sources de financement : le financement du CPF ne sera pas différent du financement du DIF (Droit Individuel à la Formation) avec un co-financement des régions, de l’Etats et des partenaires sociaux. Les montants du financement de chaque partie restent à définir. Il semblerait que les entreprises verseront toujours 0,9% de la masse salariale aux OPCA.

 

Placer l’individu au centre du dispositif. Le compte personnel de formation a pour but d’aider les moins qualifiés à accéder à une formation qualifiante. Comme tous les individus ont un CPF dès leur entrée sur le marché du travail, c’est un dispositif qui profite à tout le monde. La finalité de ce système de formation professionnelle est de favoriser l’employabilité à long terme des salariés.

 

Assurer un marché de la formation stable et serein. Le droit individuel à la formation a été un dispositif longtemps critiqué : un niveau de financement trop important et mal exploité, un système inégal qui ne profite pas à ceux qui en ont le plus besoin… Le plus gros défi du CPF est donc de réguler la demande et l’offre en formation par un système performant, égalitaire et novateur. La « décomplexification » du système de formation professionnelle est par ailleurs indispensable.

 

Le compte personnel de formation représente un défi majeur pour le gouvernement. Cependant sa mise en place crée des conflits entre les différents acteurs qui prennent part à son fonctionnement (financement) et il faudra attendre la fin des négociations tripartites pour connaître toutes les modalités de son fonctionnement. Le CPF est prévu pour la rentrée 2014, mais compte tenu de la complexité des négociations, sa mise en place sera certainement retardée : selon Paul Desaigues, conseiller formation initiale et continue à la CGT, pour les négociations « c’est un calendrier impossible à tenir ».

Share Button