Socle de compétences : le cahier des charges publié par le COPANEF

27 avril 2015


Utilisez vos heures CPF

Le COPANEF (Comité paritaire national de l’emploi et de la formation professionnelle) a publié, le 22 avril dernier, le cahier des charges relatif au Socle de Connaissances et de Compétences professionnelles.

Socle de compétences défini en 7 domaines

Le Socle de Connaissances et de Compétences regroupe les savoirs que chacun doit, quel que soit son métier ou son secteur d’activité, maîtriser afin de trouver un emploi ou le conserver.

Le COPANEF, chargé de définir le Socle de Connaissances et Compétences, a ainsi déterminé un référentiel composé de sept domaines :

  • La communication en français,
  • L’utilisation des règles de base du calcul et du raisonnement mathématique,
  • L’utilisation des techniques usuelles de l’information et de la communication numérique,
  • L’aptitude à travailler dans le cadre des règles définies d’un travail en équipe,
  • L’aptitude à travailler en autonomie et à réaliser un objectif individuel,
  • La capacité d’apprendre à apprendre tout au long de la vie,
  • La maîtrise des gestes et postures, le respect des règles d’hygiène, de sécurité et environnementales élémentaires.

Selon le COPANEF, ce référentiel doit pouvoir s’adapter à toute personne, quel que soit son métier ou son environnement, sans avoir à en modifier le contenu. Pour cela, les sept compétences-clés évoquées ci-dessus ont été subdivisés en 28 sous-domaines.

Afin d’acquérir les compétences définies dans le socle, les parcours de formation sont éligibles au Compte personnel de formation (CPF). Il est également possible de faire appel à d’autres sources de financement telles que le Plan de formation des entreprises, dans le cadre d’une période de professionnalisation, etc.

Appel à projets à destination des organismes prestataires

La publication du cahier des charges du Socle de Connaissances et Compétences a été accompagnée d’un appel à projets visant à distinguer les organismes souhaitant se positionner sur les prestations de formation d’une part, et de l’autre sur les prestations d’évaluation.

Les organismes formateurs seront de ce fait sélectionnés au plan national, tandis que les organismes évaluateurs seront choisis selon différents critères au niveau territorial.

L’appel à projets est ouvert à candidatures depuis sa mise en ligne le 22 avril dernier et sera terminé le 29 mai 2015.

 

Share Button