Un Plan d’Investissement Compétences (PIC) pour les chômeurs

8 janvier 2018


Utilisez vos heures CPF

Plan PIC

Dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle 2018, un Plan d’investissement compétences (PIC) est prévu pour lutter contre le chômage de masse. Ce projet s’inscrit dans la lignée du Plan de formation des demandeurs d’emploi mis en place sous la présidence de François Hollande.

Plan PIC : investissement pour la formation des demandeurs d’emploi

On constate aujourd’hui un déficit des compétences pour certains publics peu qualifiés et une croissance des demandeurs d’emploi plus rapide que le niveau de dépense de formation qui leur est dédié.

Sous le quinquennat de François Hollande, un plan 500 000 formations à destination des demandeurs d’emploi avait été lancé. Le gouvernement actuel estimant que ces mesures à « temporalité annuelle » sont insuffisantes pour vaincre le chômage de masse, un Plan d’investissement compétences (PIC) va être mis en place.

Ce plan s’inscrit dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle prévue pour 2018. L’objectif est de former un million de demandeurs d’emploi et un million de jeunes sans qualification.

Le Plan PIC : un plan à 1,5 milliards d’euros

Sur les dernières années, les partenaires sociaux ont consacré en moyenne entre 700 et 800 millions d’euros, hors contrat de professionnalisation, à la formation des demandeurs d’emploi.

Pour la réalisation du PIC, à partir de 2019 cette contribution sera portée à 1,5 milliards d’euros par an et prendra la forme d’un prélèvement pouvant atteindre 0,3% de la masse salariale. Cette contribution évoluera en fonction du nombre de demandeurs d’emploi.

Par ailleurs, la réussite du PIC repose sur l’identification des besoins en compétences des entreprises et le fléchage des formations répondant à ces besoins. Ce sont sur ces deux points que les partenaires sociaux sont appelés à négocier dans le cadre de la prochaine réforme de la formation professionnelle.

Share Button