Comment entamer une formation formateur ?

12 juillet 2018


Utilisez vos heures CPF

Etre un bon formateur n’est pas facile pour tous. Ce métier demande des traits de caractère spécifiques puisqu’un formateur est amené à former plusieurs types de personnes. Vos stagiaires peuvent être de futurs dirigeants d’entreprise, des entrepreneurs prêts à créer leur propre business, ou des ouvriers souhaitant se voir confier davantage de responsabilités. Mais avant ça, il vous est tout de même conseillé de suivre une formation formateur.

formation formateur

Formation formateur : les prérequis à avoir

Vous pouvez passer par des formations de formateur pour le devenir, même si elles ne sont pas obligatoires, tout comme les diplômes. En revanche, il faut quand même avoir un bon niveau d’expertise dans au moins un domaine si vous voulez que vos apprentis soient réellement opérationnels dans leur vie professionnelle. Une fois déclaré auprès de la Direction Régionale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (DRTEFP), vous pouvez exercer votre métier comme vous le souhaiterez, et obtenir le statut de formateur indépendant. Pour être facilement identifiable avec une bonne prise en charge de votre état financier, vous devez vous inscrire auprès d’un organisme de formation.

Formation formateur : être un formateur bienveillant

Pour être un bon formateur, il ne suffit pas de posséder de bonnes connaissances intellectuelles. Bien sûr, vos connaissances représentent l’une des méthodes qui vous permettront de mener à bien votre métier. Hélas, elles ne pourront assurer à vos apprentis qu’ils deviendront des professionnels talentueux. Pour y arriver, il vous faudra être également doté d’un bon nombre de qualités à la fois techniques et humaines. Vous devrez être organisé et patient, en plus de savoir bien gérer votre emploi du temps pour servir de modèle à vos apprentis. Soyez pédagogue dans votre façon de transmettre vos idées. Vous ne devez surtout pas avoir peur de prendre la parole en public lors d’une formation adulte. Bien sûr, vous devez toujours maîtriser vos sujets sans oublier de penser à une bonne méthodologie pendant vos cours toujours dans l’objectif de réussir votre formation.

Formation formateur : les statuts de formateur

Il vous est possible de devenir formateur en choisissant parmi trois différents types de statuts. Ces statuts ont chacune leurs spécificités et leurs lots d’avantages.

Formateur vacataire ou salarié

Étant donné que le marché est de plus en plus concurrentiel, peu de personnes ont recours à la formation de formateur ou aux formations formation. Si vous opter pour ce genre de statut, vous devez faire preuve de polyvalence en animant diverses formations. Vous pourrez également être un formateur vacataire exerçant son métier selon les besoins du marché. La seule contrainte qu’offre le statut est le fait de ne pas pouvoir exercer sa profession pour un centre sur un délai dépassant les 30 jours par an.

Formateur indépendant

À la différence du premier statut évoqué, le formateur indépendant ne dépend d’aucun centre de formation. Ce profil est certainement celui qui vous correspondra le mieux si vous aimez la liberté. Vous pouvez créer votre propre entreprise. Cependant, vous n’êtes pas dispensé de devoir vous occuper des tâches administratives, des déclarations mensuelles ou annuelles et des démarches pour l’agrément de votre compagnie d’assurance. Si vous voulez choisir ce statut, vous deviendrez le premier responsable de votre petite entreprise de formation.

Le portage salarial

Si les deux premiers profils décrits ne vous correspondent pas. Vous pouvez opter pour le portage salarial. Ce statut vous permettra de cumuler un nombre de clients avec un unique employeur.

Share Button