CPF : les demandeurs d’emploi bénéficient d’un abondement de 100 heures

22 juillet 2015


Utilisez vos heures CPF

Le Compte personnel de formation (CPF) vient remplacer le DIF depuis le 1er janvier 2015. Ce nouveau dispositif de la formation est ouvert à toute personne quel que soit son statut professionnel. Ainsi, contrairement au DIF,  les demandeurs d’emploi sont eux aussi concernés. Ceux-ci ne cumulent pas d’heures de formation au cours de leur période de chômage mais peuvent mobiliser les heures acquises et disponibles. A cet effet, un abondement exceptionnel de 100 heures est crédité sur le CPF des demandeurs d’emploi.

Afin de favoriser le retour rapide à l’emploi et augmenter le nombre de demandeurs d’emploi formés, le CPF de chaque demandeur d’emploi est abondé de sorte à ce qu’il atteigne 100 heures, soit l’équivalent de 5 années de DIF.

En effet, un mécanisme de refinancement a été mis en place par les partenaires sociaux. C’est le FPSPP (Fond paritaire de sécurisation des parcours professionnels) qui est en charge de financer cet abondement offert aux demandeurs d’emploi en versant au Pôle emploi et aux régions 9 euros pour chaque heure CPF utilisée dans ce cadre.

Il est à noter que cet abondement ne concerne que les demandeurs d’emploi disposant d’un crédit d’heures de formation inférieur à 100 heures. Les demandeurs d’emploi, ayant acquis 100 heures de formation grâce au DIF et en capacité de le justifier via l’attestation remise par leur ex-employeur, ne sont pas concernés par cet abondement.

Le Pôle emploi a donc pour mission d’informer les demandeurs d’emploi des droits relatifs au CPF ainsi que de cet abondement exceptionnel. A noter que ces heures ne peuvent être utilisées que pour une action de formation éligible au titre du CPF, à savoir :

  • Les formations permettant d’acquérir le Socle de connaissances et de compétences ;
  • L’accompagnement à la VAE (Validation des acquis de l’expérience) ;
  • Les formations figurant sur la liste nationale interprofessionnelle établie par le Copanef (Commission Paritaire National pour l’Emploi et la Formation) ;
  • Les formations figurant sur la liste régionale interprofessionnelle du Coparef (Commission Paritaire Régionale pour l’Emploi et la Formation) où réside le titulaire.

>> Lettre de demande de CPF pour une formation (demandeurs d’emploi).

Share Button