Application CPF : la garantie d’une liberté professionnelle

18 décembre 2017


Utilisez vos heures CPF

Le CPF a pour vocation de garantir une liberté professionnelle. Pour cela, une application numérique pour gérer son compte verra prochainement le jour. Ce projet s’inscrit dans la réforme de la formation professionnelle 2018.

Application numérique CPF

CPF : vers une logique de personnalisation et de liberté professionnelle

Le Compte personnel de formation (CPF), a été la mesure phare de la réforme de la formation de 2014. Avec plus d’un million de dossiers de formations validés aujourd’hui, le compte CPF est rattaché à son titulaire. C’est lui qui gère ses heures de formation acquises directement depuis la plateforme dédiée moncompteformation.gouv.fr.

Le compte CPF peut ainsi être mobilisé à tout moment par son titulaire afin de suivre une formation, faire un Bilan de compétences, une Validation des acquis ou encore bénéficier d’un accompagnement à la création ou reprise d’entreprise.

Seul hic aujourd’hui, le Compte personnel de formation n’a pas permis de sortir d’une logique de prescription de formation. En effet, les formations financées doivent être éligibles au CPF, s’ajoute à cela les démarches administratives auprès des OPCA, de l’organisme et de l’entreprise qui restent complexes…

C’est pourquoi la nouvelle réforme engagée propose de renforcer l’autonomie et la liberté des actifs.

Une application CPF pour gérer son compte du bout des doigts

La réforme de la formation professionnelle 2018, engagée courant novembre, propose la création d’une application numérique dédiée au compte CPF.

Les salariés et demandeurs d’emploi pourront ainsi consulter en temps réels les droits acquis sur leur compte. L’application permettra aussi de consulter :

  • Les offres d’emploi disponibles dans sa région,
  • Les formations permettant d’acquérir les compétences requises par ces emplois,
  • Les taux d’insertion dans l’emploi à l’issue des formations proposées.

L’utilisateur pourra s’inscrire en formation directement sans solliciter un intermédiaire ni effectuer des démarches administratives.

Enfin, deux changements majeurs dans le fonctionnement du CPF sont également prévus :

  • L’unité de mesure du CPF : le compte est aujourd’hui crédité en heures, ce qui devrait être modifié. L’objectif étant de s’adapter aux nouvelles formes d’actions de formation relativisant les notions de présences sur un lieu et en un temps donné (E-learning, MOOC…) ;
  • Les listes de formations éligibles CPF : le fonctionnement actuel par des listes de formations créé de l’iniquité et restreint l’accès à la formation. Ce système devrait donc être supprimé.

Les partenaires sociaux sont invités à échanger sur ces orientations voulues par le gouvernement.

Affaire à suivre.

Share Button